En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques d’utilisation.

Wzj Store


Voir plus

Music


Écouter sur :

Live pictures


Wzj

 

| Rock - France

Amélie Brérat (Chant Principal /Auteur)

Hervé Clavier (Basse/Chant/Compositeur)

Clément Peyronnet (Guitare/Choeurs/Arrangements)

Victor Bernard (Batterie/Arrangements)

En 2011,
Hervé & Amélie, le Duo inséparable ont fondé le groupe « WHOZ JACK » sur une envie commune de vivre une musique énergique et sexy, d'assumer l’influence anglo-saxonne, dans un style et une écriture distinctifs. Ils distillent une énergie débridée, où cohabitent riffs lourds et mélodies accrocheuses pour un "Garage Rock Blues" frais et dynamique.

On peut dire que Whoz Jack a le souci du ... détail et une volonté de poser un décor léché, au gré de ses envies.
Pour preuve ce second "EP" où s'impose à nous le spectre nostalgique des westerns outre atlantique.
Avec "ELECTRIC HORSES" Whoz Jack vient titiller la fibre rock pour s'ouvrir sur les grands espaces. Le groupe use aussi bien d'une énergie débridée pour créer en une décharge (Electric) des morceaux tels que "Hangman", de douceur sur fond de mélodies au goût de nostalgie avec "She walks alone" mais aussi de patience pour nous offrir la pépite "Odd Fellows" qui résume à lui seul son sens aigu de la perfection.
La proposition enchaîne des rythmiques qui pulsent avec puissance tandis que les guitares flirtent avec des mélodies anguleuses aux stridences étudiées. La voix, sensuelle et captivante, nous invite de manière presque hypnotique à rejoindre cette horde d'étranges compagnons pour le voyage.


Synopsis "Electric Horses"

Plus rien ne bouge à Old Saddle Town. Tout est comme pétrifié. Tous sont immobiles, seul un nuage de poussière se soulève du sol tel un spectre et franchit les barrières de la ville en flottant. Ils ont traversés cette bonne vieille ville cet après-midi là, ça c'est passé très vite, quatre chevaux au grand galop, si rapides qu'ils donnaient l'impression de voler. Sur leur dos, quatre hommes criant et tirant en l'air et puis, dans le chaos du feu et des cris, la rumeur de la musique... Elle était en ville ce jour-là, c'était EUX ... elle le savait. Elle était restée immobile comme tout le monde mais en regardant le nuage de poussière quitter la ville derrière eux, tout est soudain devenu clair. Elle partirait, cette nuit. Elle laisserait une lettre à son frère, elle sellerait Willy Boy et puis elle suivrait leur piste jusqu'à les trouver, jusqu'au bout de cette putain de terre s' il le fallait mais elle les retrouverait, coûte que coûte ...

Lire la suite

Lire moins

Wzj Contact


Facebook